Allons LEON, n’aie plus peur de l’administration

Les dirigeants du mouvement #REVIENSLEON ont publié une tribune dans la Revue Parlementaire du mois de mai 2016 (édition parue le 2 mai 2016) pour s'adresser aux députés et sénateurs français.

Tweet

Il y a à peine un an, dans un café parisien, nous lancions l’appel « #REVIENSLEON, on innove à la maison ! ». Une initiative collective privée pour répondre à un besoin bien concret partagé par 17 entreprises françaises innovantes : recruter des talents disposant d’une solide expérience à l’international, pour développer nos entreprises à l’échelle mondiale. Pour cela il fallait faire connaître notre écosystème (communiquer), trouver les meilleurs candidats (recruter) et tout faire pour simplifier leur arrivée (accompagner).

10 mois plus tard, cette initiative occupe une place à part. Disruptive, à l’image du nom que nous avions choisi décalé, et valorisant l’image de la France auprès de talents internationaux. Pour lutter contre le French-bashing, pour montrer des sociétés en hypercroissance et pour renforcer l’attractivité de l’ensemble de l’écosystème français. Parce que nous en sommes fiers, mais aussi et surtout parce que nous avons besoin que cela se sache, pour faire grandir nos entreprises.

Nous avons mobilisé nos efforts, pris la route et notre bâton de pèlerin, pour aller à la rencontre de ces talents, à New York, San Francisco, Las Vegas, Dublin et Londres. Pour comprendre leurs besoins et les convaincre que les entreprises françaises pouvaient aussi offrir les challenges professionnels qu’ils recherchaient et reconnaître la valeur de leurs expériences internationales. Le message a été entendu – au-delà même des Français de l’étranger que nous souhaitions sensibiliser. Car les entreprises tech françaises ont aussi la cote auprès d’Américains, d’Indiens, ou de Chinois. 10.000 visiteurs web en quelques semaines, 150 articles de presse et sur les 230 offres publiées nous avons reçu en seulement 9 mois, plus de 5000 candidatures de talents internationaux, français ou étrangers.

#REVIENSLEON avance sur un terrain nouveau depuis son lancement. Ce qui, dans d’autres pays, relève déjà d’une évidence, nous commençons tout juste ici à le comprendre, le défendre, et le structurer. Il n'existe en effet aucune autre référence en France à ce jour. Pourtant, en Irlande par exemple, la diaspora se mobilise massivement depuis de la crise de 2009 pour attirer des talents du monde entier. En Inde, au Mexique, en Malaisie, le privé et le public travaillent de concert pour valoriser l’expérience internationale de leurs ressortissants. La recette du succès ? Un appel privé soutenu par des mesures publiques adaptées.

Les acteurs publics français ont aujourd’hui l’opportunité de s’appuyer sur de jeunes entreprises dynamiques et enthousiastes qui portent ensemble un message positif auprès d’une nouvelle cible internationale, celle qui ne gravite pas autour des réseaux institutionnels, mais travaille dans des entreprises innovantes, sans forcément voir les changements à l’œuvre dans l’écosystème français.

Mais pour aller plus loin, nous avons besoin de nos représentants publics. Tout l’écosystème est en mouvement : la marque French Tech attire l’attention sur l’écosystème innovant français, #REVIENSLEON encourage les talents à y travailler. Pourtant, la meilleure des motivations peut se trouver freinée par des obstacles triviaux : trouver un logement avec de bons revenus mais sans garant, remplir un formulaire de la CAF alors qu’aucune case ne correspond à sa situation, inscrire ses enfants à l’école quand on ne connaît pas encore son adresse, etc. Tous les jours, les témoignages affluent de la part de ceux qui trébuchent pour nous rejoindre, défaisant parfois ce que nous essayons de faire. La voie de la simplification administrative pour les Français de l’étranger souhaitant rentrer a été ouverte et c’est une excellente nouvelle ! Mais il ne faut pas s’arrêter là : il faut aller plus loin et surtout plus vite. Amplifier le mouvement pour créer ensemble un vrai momentum. Afin que les talents du monde entier puissent rejoindre nos entreprises aussi facilement que des entreprises américaines.

Frédéric MAZZELLA, Président fondateur de Blablacar

Jean-Daniel GUYOT, Président fondateur de Capitaine Train

Yan HASCOUET, Président fondateur de Chauffeur-privé

Florian DOUETTEAU, Président fondateur de Dataiku

Paulin DEMENTHON, Président fondateur de Drivy

Julien HERVOUËT, Président fondateur de iAdvize

Bertrand JELENSPERGER, Président fondateur de LaFourchette

Michel de ROVIRA, Co-fondateur de Michel et Augustin

Thierry PETIT, Président fondateur de Showroom Privé

Ludovic LE MOAN, Président fondateur de Sigfox

Nicolas STEEGMANN, Président fondateur de Stupeflix

Gregory SALINGER, Président de VideDressing

Xavier ZEITOUN, Président co-fondateur de Zenchef

Nicolas HERNANDEZ, Président co-fondateur de 360Learning

Lire la tribune sur la Revue Parlementaire

Tweet
+ d'actualités

03 mars 2017. #REVIENSLEON

Dublin calling!

#REVIENSLEON sera à la soirée de lancement de la French Tech Community mardi 7 mars!

17 février 2017. #REVIENSLEON

Hola Barcelona!

#REVIENSLEON vivre à l'heure espagnole et sera au 4YFN à Barcelone le 27 et 28 fév.,......

Inscrivez-vous pour être
informé
des actualités du programme #REVIENSLEON